Du cacao au chocolat

Savez-vous comment fabrique-t-on le chocolat à partir des fèves de cacao?

Debauve et Gallais vous donne quelques pistes…

Fèves de cacao, Debauve et Gallais

Alors que le thé et le café,en dehors des soins extrêmes que leur culture requiert, sont d’une préparation facile, le cacao requièrent un long processus de préparation, une succession d’opérations dont le succès doit tout à l’inventivité humaine. Le chocolat que nous goûtons aujourd’hui est le fruit de ces longues années de recherche, d’efforts et d’obstination.

La préparation du chocolat se déroule en plusieurs opérations que l’on peut regrouper en trois pour la commodité de l’exposé. Toutes sont essentielles et le succès de chacune conditionne le succès des  suivantes. La première c’est la préparation des fèves, la seconde la préparation de  la couverture, la troisième préparation du chocolat.

La première fait intervenir le planteur, les deux autres hier le chocolatier, aujourd’hui le plus souvent le couverturier puis le chocolatier, ces deux aspects du métier s’étant séparés à l’heure de l’industrialisation.

Le couverturier prépare la matière première chocolat ou couverture : elle se présente sous forme solide, hier en plaques de plusieurs kilogrammes que le chocolatier devait briser en morceaux pour la faire fondre, aujourd’hui en minuscules pastilles, d’un gramme chacune, qui fondent en un clin d’œil !

Le chocolatier travaille la couverture pour en faire des bonbons, des tablettes, des moulages etc…

Quelques photos ci-dessous pour illustrer la première étape d’un chocolat de qualité : le cacao

cacaoyer, Debauve et Gallais

Cacaoyer

Cabosse de cacao

Fleur de cacao

Fèves de cacao

La préparation du cacao

La suite de la préparation du chocolat dans notre prochain article.

N’hésitez pas à nous laisser votre avis !